Quick - Un goût de légende

Nos actus

Quick se met au Kraft et soutient l’opération « Ensemble, replantons la forêt »

Téléchargez (pdf, 563.45 KB)

A compter de cet été, les clients Quick qui achèteront un menu à emporter se verront remettre leur commande dans des sacs en papier Kraft naturel.


En juillet et août, dans le cadre de ce changement, les restaurants Quick relaieront dans toute la France l’opération « Ensemble, replantons la forêt ». Les consommateurs découvriront sur une face du sac cabas le logo de l’opération ainsi qu’un texte de sensibilisation à la catastrophe écologique qui frappe la forêt des Landes.

 

Dès juillet, le papier Kraft non blanchi devient la matière première utilisée par Quick pour la fabrication des sacs de vente à emporter. Le passage au papier brun pour l’ensemble de la sacherie se fera progressivement, au fur et à mesure de l’épuisement des stocks de chaque format de sacs, et sera effective à 100 % à la fin de l’année.

 

Pour Quick, cette décision s’inscrit dans le cadre des travaux de l’Institut Quick pour réduire l’empreinte environnementale de l’activité du réseau de restaurants et développer des partenariats avec les fournisseurs tout au long de la chaîne de production.

 

« Nous étions en pleine préparation de la transition de la fabrication vers le papier Kraft quand notre fournisseur, la C.E.E. Robert Schisler, nous a parlé de l’opération « Ensemble, replantons la forêt ». Nous avons immédiatement donné notre accord pour la soutenir » explique Hubert Vilmer, directeur des Flux du groupe Quick et responsable Environnement de l’Institut Quick. « L’origine locale de la ressource et du papier, la proximité de l’industriel qui le transforme et l’imprime, les qualités du Kraft sont des leviers non négligeables d’amélioration de notre Bilan Carbone TM. »

 

L’opération « Ensemble, replantons la forêt » a été lancée en avril 2009 par le groupe Gascogne afin d’accélérer le nettoyage et la replantation du massif forestier aquitain. « Il y avait urgence à sensibiliser tous les clients de la forêt des Landes sur les enjeux économiques et environnementaux pour démarrer sa reconstitution sans plus attendre » déclare Olivier Tassel, directeur général de Gascogne Paper « et permettre ainsi aux exploitants forestiers, dont les parcelles ont été détruites par la tempête Klaus, de retrouver rapidement une activité et une source de revenus ». 

 

Klaus : une tempête dévastatrice aux conséquences écologiques dramatiques

Il n’aura fallu que 6 heures à la tempête Klaus pour détruire, le 24 janvier 2009, près d’un tiers de la surface de la forêt des Landes, l’équivalent de 5 années de consommation de la filière bois. Il était donc impératif de sensibiliser les entreprises et les consommateurs afin de mettre en place une véritable chaîne de solidarité pour écouler les stocks amoncelés et permettre, après la période de repos nécessaire, de replanter au plus vite les parcelles et donner à la forêt la possibilité de reprendre son rôle de régulateur naturel. 

 

« Il nous a semblé intéressant d’associer pour cette opération de solidarité Quick et Gascogne. Il est important de souligner ici que l’industrie papetière ne participe pas à la destruction des forêts, bien au contraire... » précise David Schisler, président du directoire de la C.E.E Robert Schisler. « Cette industrie utilise exclusivement une matière première renouvelable. Pour le papier Kraft destiné aux emballages, ce sont les sous-produits de l’entretien des forêts (bois d’éclaircies, cimes des arbres) et de la transformation du bois (chutes et déchets de scieries) qui sont employés. Actuellement, ce sont aussi les bois abîmés, tombés lors de la tempête, qui sont stockés et utilisés pour fabriquer le Kraft ».

 

Dans le cadre de l’opération, en complément de la valorisation des bois de tempête pour produire le papier Kraft nécessaire à la fabrication des sacs utilisés par Quick, Gascogne Paper s’engage à faire replanter 10 hectares de forêt.

 

Plus d’informations sur l’opération « Ensemble, replantons la forêt » : www.groupe-gascogne.com 

 

La forêt des Landes et la filière Bois en Aquitaine

• Plantée au cours des 18ème et 19ème siècles pour assécher les marais insalubres, stabiliser le terrain et préserver les terres littorales.

• 1er massif résineux d’un seul tenant en Europe.

• 1,5 millions d’hectares dont 1 million de pins maritimes « cultivés ». • 35 000 emplois directs.

• 40 000 sylviculteurs avec des surfaces supérieures à 4 hectares. 

 

 

A propos de Quick

 

Groupe français de restauration rapide hamburger, Quick est principalement présent en France, en Belgique et au Luxembourg. Avec 18 000 collaborateurs travaillant sous enseigne, le groupe a réalisé, en 2008, un chiffre d’affaires à la marque de 893,1 millions d’euros pour un parc de 453 restaurants et ouvert 34 restaurants dont des premières implantations en Russie, en Espagne et en Nouvelle-Calédonie.

Pour plus de renseignements : www.quick.fr

 

 

A propos de C.E.E. Robert Schisler

 

La C.E.E Robert Schisler est une société familiale (63 M€ CA, 350 personnes) située à Thouars, Deux- Sèvres, spécialisée dans l’emballage papier carton (sac papier, gobelet, feuilles...) pour la restauration hors foyer, la distribution sélective, et le commerce. C.E.E. Robert Schisler fournit Quick depuis plus de 20 ans.

 

 

A propos de Gascogne Paper

 

Fondée par des sylviculteurs afin de valoriser les sous-produits de la forêt, Gascogne Paper fabrique depuis 1925 du Kraft Naturel à base de fibres vierges non blanchies de pin maritime des Landes de Gascogne. Le site industriel de Mimizan (Landes) emploie 500 personnes ; il est certifié PEFC (Gestion durable des forêts) et produit des papiers 100 % renouvelables, biodégradables et recyclables. Le groupe Gascogne, acteur majeur de la filière bois-papier-emballage en Aquitaine, réalise un CA supérieur à 600 M€ dans plus de 70 pays. www.gascognepaper.com 

Quick se met au Kraft et soutient l’opération « Ensemble, replantons la forêt » (pdf, 563.45 KB)