Quick - Un goût de légende

Nos actus

Quick signataire d'une charte

Téléchargez (pdf, 440.21 KB)

Le 26 avril 2013, Quick a signé la « Charte de la parentalité en entreprise » en présence de Madame Dominique Bertinotti, Ministre déléguée chargée de la Famille, et de Monsieur André Marcon, Président de CCI France. Quick est la 1ère enseigne de restauration rapide à rejoindre les plus de 400 entreprises et associations déjà signataires.

La signature de la « Charte de la parentalité en entreprise » est un prolongement de l’« Accord d’entreprise relatif à l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes » signé entre Quick et ses partenaires sociaux en 2012. «Lorsque nous avons signé l’accord sur l’égalité professionnelle hommes-femmes, nous avons tenu avec les organisations syndicales de l’entreprise à inscrire notre projet dans des actions concrètes et à donner une place importante à l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie familiale » explique Romain Garnier, responsable des relations sociales de France Quick.

Permettre aux collaborateurs de mieux concilier vies professionnelle et familiale
A travers la signature de la « Charte de la parentalité en entreprise », Quick souhaite contribuer à un meilleur équilibre de vie de ses collaborateurs et s’engage à :

  • Améliorer l’image de la parentalité dans l’entreprise, au travers d’actions de sensibilisation ;
  • créer un environnement favorable aux salariés-parents, et aux femmes enceintes : congé enfant malade de 3 jours, demi-journée rentrée scolaire, pauses supplémentaires pour les femmes enceintes à partir du 5ème mois de grossesse, soutien financier pendant les congés maternité et paternité, accompagnement individualisé et aménagement horaires au retour de congé maternité, d’adoption ou de congé parental, limitation des plages horaires des réunions ;
  • respecter le principe de non-discrimination dans l’évolution professionnelle des salariés- parents : déjà signataire de la Charte de la diversité, Quick renouvelle ici son engagement de n’écarter aucune personne d’une procédure de recrutement ou de formation en raison de sa situation familiale. Dans une entreprise où le nombre de parents salariés est important, les congés liés à la parentalité et à la situation familiale ne peuvent être un frein à la promotion professionnelle ou à l’évolution des rémunérations.
Quick signataire d'une charte (pdf, 440.21 KB)