Quick - Un goût de légende

Nos actus

L’Institut Quick annonce le lauréat de sa 1ère bourse de recherche sur le thème de la sécurité et de l’hygiène alimentaire

Téléchargez (pdf, 458.23 KB)

Le jury d’experts a élu à l’unanimité M. Robert Ngueutsa, chercheur en Psychologie du Travail et des Organisations, lauréat de la bourse de recherche de l’Institut Quick pour son projet « Déterminants psychosociaux de l’engagement des équipiers des restaurants Quick dans des comportements hygiéniques et sécuritaires ».

 

Robert Ngueutsa est chercheur en Psychologie du Travail au sein du Laboratoire Interuniversitaire de Psychologie / Personnalité, Cognition et Changement Social de l’Université Pierre Mendès-France (UPMF) de Grenoble. Il a réalisé sa thèse de doctorat traitant du « rôle des croyances sur la perception du risque, l’explication naïve des accidents et les comportements de sécurité », sous la direction du Professeur Rémi Kouabenan, à l’UPMF. Il a participé activement à la réalisation d'une étude sur le management de la sécurité dans une entreprise du secteur du nucléaire et est l'auteur de plusieurs communications dans des manifestations scientifiques internationales portant sur des questions de sécurité.

 

« Je suis heureux que mon projet ait été sélectionné par le jury et très ému de recevoir ce prix. C’est un plaisir d’être porteur d’un projet qui valorise la collaboration entre l’Université et l’Entreprise. La réponse que ce projet propose aux préoccupations de Quick, montre très bien qu’au-delà d’alimenter les théories, la recherche universitaire dispose des éléments de réponse aux problèmes concrets des entreprises. C’est en tout cas ce que nous essayons de faire dans le cadre de nos travaux de recherche en Psychologie du travail et des organisations à Grenoble. En remerciant le groupe Quick pour l’initiative d’une telle bourse de recherche, je souhaite que ce projet soit un exemple de plus qui conforte l’intérêt des entreprises pour les docteurs » déclare Robert Ngueutsa, lauréat de la Bourse de recherche.

 

La bourse de recherche de l’Institut Quick, d’une valeur de 25 000 €, d’une durée de 1 an, a pour vocation d’apporter de nouveaux éclairages sur la maîtrise du risque infectieux dans la filière alimentaire. Elle vise à mieux comprendre la perception des risques et la mise en pratique des recommandations d’hygiène dans la restauration rapide et ainsi à améliorer les connaissances des déterminants humains impactant la qualité tout au long de la filière alimentaire.

 

« Le lancement de cette première bourse de recherche sur la sécurité et l’hygiène alimentaire s’inscrit dans le prolongement de nos collaborations avec différentes écoles et universités pour promouvoir l’innovation et faire évoluer le secteur de la restauration rapide. Nous sommes heureux de soutenir le projet de recherche original et ambitieux de M. Ngueutsa, qui permettra, j’en suis certain, d’apporter de nouvelles perspectives concrètes sur la mise en pratique des recommandations d’hygiène et de sécurité dans les restaurants » se réjouit Jacques-Edouard Charret, Président du groupe Quick.

 

« Le projet de recherche de M. Ngueutsa a retenu notre attention parce qu’il a su cerner l’intensité de la problématique dans sa dimension humaine et comportementale. Nous savons en infectiologie que les déterminants humains sont essentiels » souligne le Dr Bertrand Issartel, Président du jury infectiologue, spécialiste en maladies infectieuses. 

 

« L’approche de ce projet de recherche est particulièrement intéressante, car elle met en perspective la dimension psychologique de la perception des risques qui est fondamentale pour la réussite des formations qui sont prodiguées sur l’hygiène et la sécurité. Ces enseignements seront très utiles, non seulement pour le secteur de la restauration rapide, mais aussi dans d’autres domaines » explique le Dr Fabien Squinazi, médecin biologiste, directeur du laboratoire d’hygiène de la ville de Paris et chef du bureau de la santé environnementale et de l’hygiène à la Mairie de Paris.

 

« Je salue la démarche du projet de recherche du lauréat, qui allie les préoccupations sociétales et épistémologiques autour de la notion de risque. Je souhaite également saluer l’initiative de Quick qui encourage par ce projet novateur, la recherche avec les Universités » commente le Pr Daniel Derivois, psychologue clinicien, docteur en psychologie et psychopathologie clinique, maître de conférences en psychologie interculturelle.

 

« Nous savons combien les dimensions humaine et comportementale sont clé en termes de qualité et d’hygiène. A travers son projet de recherche, M. Ngueutsa nous permettra de comprendre et d’apporter les bonnes réponses à nos équipiers au quotidien » déclare Monsieur Francis Caillaux, directeur qualité Groupe Quick.

 

 

A propos de l’Institut Quick

 

Depuis 2008, l’Institut Quick est l’entité de réflexion et de recommandation du Groupe Quick en matière de responsabilité sociale pour trois thématiques : les ressources humaines, l’environnement, la nutrition et la qualité. Toute l’année, des experts internes et externes proposent au Groupe des améliorations concrètes dans ces domaines.

 

 

À propos de Quick

 

Groupe européen de restauration rapide, Quick est principalement présent en France, en Belgique et au Luxembourg. Avec 19000 collaborateurs travaillant sous enseigne, le parc compte, au 31/12/2011, 493 restaurants dont des implantations en Russie, en Nouvelle-Calédonie, à l’île de la Réunion et à la Martinique. En 2011, le Groupe Quick a réalisé un chiffre d’affaires à la marque de 982 millions d’euros.

Pour plus de renseignements : www.quick.fr 

L’Institut Quick annonce le lauréat de sa 1ère bourse de recherche sur le thème de la sécurité et de l’hygiène alimentaire (pdf, 458.23 KB)