Quick - Un goût de légende

Nos actus

Affaire Avignon Cap Sud.

Pré-rapport expert

Docteur Bertrand ISSARTEL Spécialiste en Maladies Infectieuses et Tropicales- Lyon

« Les troubles digestifs et les céphalées qu’aurait présentés le jeune adolescent sont compatibles avec une gastro-entérite. La notion de troubles identiques chez le père constitue un argument pour une contamination alimentaire. De plus, l’occasion d’un repas commun évoque une « toxi infection alimentaire collective » ayant justifié cette enquête.

Ces pathologies sont fréquentes et ne provoquent qu’exceptionnellement des décès qui surviennent, alors, sur des terrains fragilisés tels que les nourrissons ou les personnes présentant des problèmes cardiaques associés ; ce qui ne semble pas être le cas ici sous réserve du rapport d’autopsie.

Les résultats microbiologiques négatifs réalisés par la société Quick sont très rassurants. En effet, sur l’ensemble des produits testés (notamment sur les steaks), les cultures n’ont pas mis en évidence de titre significatif de staphylocoque à coagulase positive (dont fait partie le staphylocoque doré) et de Bacillus cereus.

Plus encore, le restaurant Quick Avignon Cap sud est très fréquenté. L’absence d’autres cas déclarés après un repas dans cet établissement rend très improbable, sur le plan épidémiologique, sa responsabilité dans la survenue de cette toxi infection supposée.

Par ailleurs, le père a pu avoir une exposition alimentaire commune à son fils dans les 48h00 précédentes. Mais les prélèvements qui ont du être réalisés au domicile ne sont cependant pas en ma possession.

Au vu des résultats de ces premières analyses et après information sur les procédures qualités suivies, il n'y a pas d'éléments permettant de retenir à ce jour une contamination

suite à un dysfonctionnement local dans le restaurant d'Avignon Cap Sud et encore moins dans les autres restaurants du groupe. »